Festival Mir Redde Platt - Remise de prix alsacien et lorrain des Schwälmele - Stephanie Kern Siebering

Je ne suis pas trilingue, je suis quadrilingue !!! Animation du festival Mir Redde Platt

« Je parle désormais une quatrième langue ! »

Stephanie et Pierre remise de prix des Schwälmele
Les animateurs, Stéphanie Siebering et Pierre Nuss font les présentations mutuelles pour la remise des prix des « Schwälmele ». Crédit photo Valentin Alt

Mais quelle langue ? Qu’est-ce que le platt ?

Le festival Mir Redde Platt met à l’honneur le francique. C’est en quelque sorte, le patois lorrain. Bien moins connu que l’alsacien, il est également moins pratiqué car il ne concerne qu’une partie de la Moselle. Allez parler patois à un habitant de Metz, peu de chance qu’il vous comprenne.

Sachez que le francique est la langue originellement parlée par Charlemagne ! Eh oui !!  Voici ce qu’on retrouve à ce sujet sur la page de Wikipédia :

Le francique lorrain est le nom donné à l’ensemble des dialectes franciques (francique rhénan de Lorraine, francique mosellan, francique luxembourgeois) parlés dans la partie de la Lorraine (France) traditionnellement appelée la Lorraine allemande

Mes origines

Pour re-situer les choses : n’essayons pas de cacher mes origines, je viens du pays de Bitche ! Curieux coin pour démarrer sa carrière d’actrice et d’animatrice internationale. Mais c’est un petit coin bien vert et calme, proche de la frontière allemande et alsacienne. Ici, quelques irréductibles parlent ce langage bizarre : le platt !! S’adresse à un habitant d’ici, c’est original ! Ils vont vous parler en patois en vous fixant d’un air normal, pensant que vous les comprenez. Je sais, c’est ahurissant.

Et je vous imagine déjà penser que ce sont sûrement des allemands. Mais NON, vous êtes bien en France (la frontière est à 20 minutes encore). Je sais aussi que vous vous moquerez (bien malheureusement) de ces gens ! Mais ne riez pas trop vite car les langues régionales ont la côte, elle reviennent à la mode, partout en France ! Et les associations mènent des actions massives pour remettre ces langues à l’honneur comme pour le festival Mir Redde Platt.

Donc, kesako ce festival Mir Redde Platt ?

Ainsi, chaque année, entre mars et avril, a lieu le festival de langue régionale : « Mir Redde Platt« , à Sarreguemines, dans le Grand Est. Ainsi que le Friehjohr fer unseri Sproch, en Alsace ! Et cette année 2017, il s’est tenu en partenariat avec l’OLCA (Office des Langues et Cultures Alsaciennes), son homologue alsacien. Le rapprochement de ces deux festivals était inévitable car ils partagent les mêmes objectifs de valorisation des langues régionales : le platt lorrain et alsacien.

Stephanie Kern Siebering, pupitre du Casino des faïenceries - remise de prix des schwälmele
Stephanie Kern Siebering au pupitre du Casino des faïenceries pour présenter la remise de prix des schwälmele. Crédit photo Valentin Alt

Pour la première fois de ma vie, j’ai animé une soirée en Platt!

Pour l’occasion, les représentants du service culturel de la ville Sarreguemines m’ont contacté afin de représenter la Lorraine lors d’une soirée cabaret AINSI que lors une soirée de remise de prix. Le tout dans le cadre de ce fameux festival Mir Redde Platt et du Friehjohr fer unseri Sproch ! J’étais honorée de cette confiance pour m’exprimer EN PLATT tout en exerçant mon métier d’animatrice. Mais j’étais stressée à l’idée d’enchaîner deux phrases sans sourciller. Pourtant, j’ai déjà joué en tant qu’actrice dans un film en patois (dans le 3ème sketch d’Ouvert 24/7). Et j’avais même assuré la traduction de mon propre texte !

Un homologue alsacien qui assure !

Toutefois, en apprenant qu’un animateur de taille viendra, à mes côtés, représenter l’Alsace, j’ai rougit. Un présentateur alsacien déjà bien rôdé à l’exercice du Friehjohr fer unseri Sproch: le très reconnu Pierre Nuss (France Bleu Elsass et Alsace, Alsace 20 et France 3 Alsace!) ! Donc l’alsacien, c’est son quotidien ! Alors que pour moi, ça n’a rien d’évident : enfant, j’essayais de parler comme les anciens et ils me corrigeaient en se moquant. De plus, j’ai du sang alsacien ET du sang lorrain dans les veines. Hé NON, en Alsace et en Moselle, on ne parle pas la même langue ! Et, NON, le patois, n’est pas de l’allemand non plus ! Après 7 années d’allemand au collège-lycée  (ou »Hochdeutsch »), je ne parlais plus du tout le platt des aïeux. D’ailleurs mes professeurs m’ont interdit d’utiliser des mots en patois. Enfin, avec une vie d’artiste internationale, ces dernières années ont eu d’autant plus raison de mon patois. Ainsi, il s’est déformé et mixé entre de l’allemand, du patois lorrain et alsacien… Bref… le défi lancé par la ville de Sarreguemines était immense !!! Mais, je n’ai pas froid aux yeux, vous savez bien ! Mon objectif, pendant les 6 mois qui ont précédé la manifestation : se plonger à fond dans ce bon vieux « Platt »!
Stéphanie Kern Siebering, animatrice sur la scène de l'hôtel de Ville de Sarreguemines
Stéphanie sur la scène de l’hôtel de Ville, aux côtés de Pierre Nuss – Crédit photo Valentin Alt

Et le défi a été révélé avec non pas une mais DEUX soirées complètes EN PLATT !!!

Heureusement que ma famille m’est venu en aide pour les traductions. La 1ère soirée a consisté en la remise des Schwälmele : il s’agit de prix récompensant les personnes qui ont le plus oeuvré à la valorisation des langues régionales : le lorrain (dit platt) et l’alsacien. Cette soirée privée a été poursuivie par une grande soirée cabaret ouverte au public sur la scène de l’Hôtel de Ville de Sarreguemines (57).

Heureusement, le dénouement est plus qu’heureux ! L’ensemble des deux soirées s’est soldé par des applaudissements et des félicitations dont je suis très fière. Je vous laisse regarder les photos de la première soirée de remise des prix au Casino des faïenceries de Sarreguemines. Mais aussi celles de la soirée cabaret : avec du théâtre, de la musique, des humoristes qui se sont produits à mes côtés dans la salle de l’hôtel de ville de Sarreguemines. Une salle vraiment comble pour ce moment unique dans ma vie et dans la ville !

Soirée de remise de prix des Schwälmele

Crédit photo Valentin Alt

Soirée Cabaret avec théâtre, chant et humoristes en platt

Crédit photo Valentin Alt

 

Et la presse locale nous a fait un bel article Festival Mir Redde Platt – RL

Par chance, Mosaïk a fait une captation de cette soirée, enjoy ;)